L’Avant-Scène Cinéma consacré à A Touch of Sin et au cinéma chinois à la Librairie du Cinéma du Panthéon

La Librairie du Cinéma du Panthéon vous invite en effet le Mardi 13 octobre 2015 à 18h30…
Yves Alion et Raymond Delambre présenteront  L’Avant-Scène Cinéma N° 625 consacré à « A Touch of Sin » et au cinéma chinois !

affiche-a-touch-of-sin

« Yves Alion, responsable de L’Avant-Scène Cinéma, a proposé au spécialiste jiazhangkeien
Raymond Delambre, de chapeauter le N° 625 consacré à A Touch of Sin et au cinéma chinois.
Le film de Jia Zhang Ke constitue à la fois un révélateur concernant la République populaire de Chine
et une illustration pour un certain cinéma d’auteur.
Que dit la représentation cinématographique d’une société, d’une époque, d’une économie ? Les
réponses, plurielles, mobilisent tant l’esthétique, la sociologie que la géopolitique, conjointement à
l’étude thématique.
L’Avant-Scène Cinéma intègre en l’espèce un panorama des cinéastes, dont les Hongkongais et
Taïwanais : non seulement ceux habitués aux festivals occidentaux, mais aussi les réalisateurs aux
productions effectivement vues par les Chinois. Le large spectre, de Sun Yu à Lou Ye, remet en cause
le discours des indépendance et dissidence. »

Au sommaire :
A Touch of Sin, tableau de la Chine d’aujourd’hui, par Raymond Delambre
Les figures de la révolte, par Antoine Coppola
Entretien avec Shozo Ichiyama, producteur japonais
25 cinéastes chinois d’aujourd’hui, par Raymond Delambre et la rédaction de L’ASC (dont Pierre-
Simon Gutman, rédacteur en chef adjoint)
Le cinéma chinois : un paysage ondoyant, par Raymond Delambre
La Chine, puissance cinématographique de demain (voire d’hier), par Raymond Delambre
Découpage, par Laurent Aknin et René Marx

Raymond Delambre est conservateur en chef, sinologue et cinélogue, spécialiste du cinéma
asiatique, diplômé de sciences politiques, programmateur. Collaborateur de CinémAction,
Monde Chinois, Nouvelle Asie, outre L’ASC. Prochain ouvrage : un Dictionnaire amoureux du
cinéma chinois. Aussi Dramaturge lauréat de la Fondation franco-japonaise Sasakawa et de
l’aide à la création octroyée par le ministère de la culture.

affiche avant scène
La Librairie du Cinéma du Panthéon
[Cinélittérature]
15, rue Victor-Cousin 75005 Paris – RER B « Luxembourg », Métro Ligne 10 « Cluny – La Sorbonne »
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 20h tél. : 01 40 46 02 72
contact@cinelitterature.fr
http://cinelitterature.fr

Publicités

Chinese Food Week à Paris 2015

Du 1er au 7 juin c’est la semaine de la gastronomie chinoise à Paris.

Après une première Chinese Food Week l’an dernier, l’AJCF (Association des Jeunes Chinois de France) « remet le couvert ».

CFW_Logo-e1431551071541

La seconde édition de la Chinese Food Week se déroulera du 1er au 7 juin 2015  et propose deux ateliers ; un de cuisine,  un consacré au salon de thé (payants) en plus de la découverte de plats typiques dans 7 restaurants.

« 7 restaurants hôtes nous accueillent lors des « 7 dîners de la semaine » pour régaler chaque convive de leur cuisine authentique et riche aux saveurs de la Chine. Un menu est concocté avec le plus grand soin par le chef et les membres de l’équipe. Partage et découverte culinaire sont à l’honneur chaque soir ! »

Les restaurants sélectionnés

image

Quelques menus

Menu-Lundi-1er-Juin2 Menu-Mercredi-3-Juin-911x1024 Menu-Jeudi-4-Juin-911x1024 Menu-Vendredi-5-Juin-911x1024 Menu-Samedi-6-Juin-911x1024 Menu-Dimanche-7-Juin-911x1024

Plus d’informations :

Chinese Food Week
Du 1er au 7 juin 2015
www.chinesefoodweek.com
www.facebook.com/chinesefoodweek
www.lajcf.fr

Quelques suggestions de littérature chinoise contemporaine

Pour Le club des lectrices, nous avons dressé une liste de livres en provenance de Chine.

– Quatre livres de Yan Lianke
– Beijing coma de Ma Jian
– Trois soeurs de Bi Feiyu
– Love in a fallen city de Eileen Chang

tetebeche

Je suis en train de terminer la lecture de « Tête-bêche » de Liu Yichang (1972), le roman que nous avons choisi. Ce livre qui a inspiré ( mais de loin) « In the Mood For Love » de Wong Kar-wai . Un roman atypique, sans réelle intrigue…Un peu de patience, je vous en ferai le compte-rendu plus tard sur ce blog !

J’enchaînerai certainement avec « Les Aveugles » de Bi Feiyu – en attendant son hypothétique sortie au cinéma !

blindmassage1

 

Voici l’affiche des « Aveugles » (Blind Massage in English), le nouveau film signé Lou Ye  en attendant… On en reparle bientôt, enfin j’espère ! Cela devrait nous changer de films noir et polar comme « Black coal ».

[Interview] Raymond Delambre à propos de Wang Bing à l’occasion de « Wang Bing – Jaime Rosales, Cinéastes en correspondance »

Voici une interview de Raymond Delambre, auteur et lauréat du prix Cinéma au Bal de Paris 2013, réalisée par Oushinet (le plus grand groupe de presse chinois en Europe). Les premières secondes sont en mandarin, le reste dans la langue de Molière.

Cliquez ici :

http://video.oushinet.com/html/channel2/201405/1817.html

Dans cette courte vidéo, le lauréat du prix Cinéma au Bal de Paris nous parle de l’œuvre du cinéaste Wang Bing (王兵 ) à l’occasion d’une exposition organisée au Centre Pompidou : « Wang Bing – Jaime Rosales, Cinéastes en correspondance » (lien sur cette exposition passée).

Wang Bing (via Allociné © Ad vitam)

On pouvait y voir des installations vidéo de Wang Bing (dont Crude Oil, 14 heures de film tourné dans un site d’extraction de pétrole), ses photographies et l’intégrale de ses films (Les Trois Sœurs du Yunnan, A l’ouest des rails, le Fossé... )
L’occasion d’en apprendre un peu plus sur Wang Bing, artiste hors normes et sans concession.

[TV] ARTE fait le plein de documentaires sur la Chine

Si vous voulez faire le plein de documentaires sur la Chine, direction Arte !

Aujourd’hui, Emmanuelle Gaume nous fait le portrait d’un architecte pékinois :

DU PASSÉ, FAISONS TABLE RASE
« Emmanuelle Gaume arpente Pékin, une capitale en pleine mutation, et rencontre un homme qui y exerce un métier d’avenir : architecte.

Emmanuelle Gaume arpente une capitale en pleine mutation et rencontre un homme qui y exerce un métier d’avenir : architecte. Puis elle rejoint monsieur Li, un maître de kung-fu habitant dans le vieux Pékin. Elle retrouve enfin le photographe mondialement reconnu Feng Hai, qui puise son inspiration ultramoderniste dans la Chine ancestrale. »

Rendez-vous lundi 29 avril à 15h50 ! Ce documentaire dure 26 minutes.

Mais surtout, je souhaitais vous parler de la Soirée Spéciale dédiée à la Chine le lendemain, et surtout de ce documentaire de Jean-Michel Carré consacré à l’histoire récente de l’Empire du Milieu.

CHINE, LE NOUVEL EMPIRE est programmé sur la chaîne franco allemande le mardi 30 avril à 20h50.

Présentation du documentaire :

« Une fresque en trois volets, passionnante et dense, qui retrace un siècle et demi de l’histoire de la Chine pour comprendre l’ascension fulgurante dune superpuissance en devenir. Ce premier volet dépeint la période qui va de l’avènement de la République populaire de Chine en 1949 à la mort de Mao Zedong en 1976 »

Le premier volet dure  59 minutes. Les deux autres volets également. il seront diffusés à la suite. Ce documentaire devrait être prochainement disponible en DVD.

Plus d’informations : Chine, le nouvel Empire 1/3 | ARTE.


A  lire aussi  : 

7ème édition du Festival du Cinéma Chinois de Paris : présentation

Les écrans de Claire

Ce matin, j’ai eu l’honneur d’assister à la conférence de presse du Festival du cinéma chinois de Paris. Je vous en parlais déjà en 2010 ici. Voici une présentation succinte de cette septième édition.

Le Festival du Cinéma Chinois de Paris (巴黎中国电影节) aura lieu du 19 septembre au 4 octobre 2012, aux cinémas Publicis Champs-Elysées, la Pagode, le Lincoln et Max Linder.

Comme pour les précédentes éditions, des réalisateurs, acteurs et producteurs chinois viendront à Paris pour participer à cet événement.

 La 7e édition comprend 7 parties :

1) La sélection de films nouveaux de réalisateurs renommés tels que Zhang Yimou, Tsui Hark, Ann Hui, Han Jie, … dont les films sont primés dans les festivals internationaux et nationaux, ainsi que les premiers films de jeunes cinéastes.

2) Une rétrospective, hommage à SUN Yu (1900- 1990), célèbre réalisateur et scénariste de Shanghai. 6 de ses œuvres tournées de…

View original post 384 mots de plus

Saveurs du thé : les films à l’auditorium Guimet « Les écrans de Claire

Attention : cet article des Ecrans de Claire ne traite pas que de films chinois. Je reviendrai sur l’exposition du musée Guimet, notamment pour parler de la cérémonie du thé en Chine et des thés chinois…

Les écrans de Claire

Alors que ses prix continuent à monter ( source ), le précieux breuvage s’expose au Musée Guimet à la rentrée 2012.

Quel rapport avec le cinéma me demanderez-vous ?

L’auditorium du musée a préparé une sélection de films dédiée à la boisson la plus populaire au monde: « Saveur du thé, saveur d’Asie »… 
Amateurs de thé, et de voyages, voilà qui devrait étancher votre soif ( dès novembre ) !

 Pour plus d’informations : lien vers l’Auditorium du Musée Guimet

In the Mood For Love - Maggie Cheung

Saveurs du thé :  les films à l’auditorium Guimet (programmation)

Le cycle de cinéma comprend des documentaires et des fictions.

Parmi les documentaires, trois d’entre eux vous conduiront sur la route du thé : « Au royaume de l’or vert », « Au coeur du Shangri-la » et « Sur le toit du monde ». Vous aurez également l’occasion de voir ou revoir le documentaire de Wei Shi Du bio envers et contre tous

View original post 1 101 mots de plus

(Vie de blog) : retour sur 2011

Les lutins statisticiens chez WordPress.com ont préparé un rapport annuel 2011 pour ce  blog.

Merci à tous les lecteurs et XIN NIAN KUAI LE ! (bonne année !)

 

Voici un extrait:

Un cable car à San Francisco contient 60 personnes. Ce blog a été visité environ 2 000 fois en 2011. Si c’était un cable car, il aurait fallu à peu près 33 voyages pour transporter autant de personnes.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.  ainsi  qu’un beau feu d’artifices (invention chinoise !)

Mémoires d’opium

Informations sur l’exposition Mémoires d’Opium :
– lieu : salle d’exposition du Louvre des antiquaires,
– dates : du 1er septembre au 27 novembre 2011.
Visite gratuite.
Photographies interdites.
Site officiel

Le Louvre des Antiquaires propose une exposition consacrée aux rites et pratiques de l’opium fumé en Chine au cours du XIXème siècle : « Mémoires d’Opiums ». Dans le décor reconstitué d’une fumerie d’opium, Dominique et Eric Delalande ont réuni pour la première fois des pièces uniques provenant des plus belles collections internationales.

Mon avis :

Très belle exposition gratuite. Dans un petit espace, on retrouve des trésors des temps anciens : en ivoire, en métal précieux … On y observe le raffinement des objets.

Les explications sont claires, mais n’hésitez pas à interroger l’hôtesse pour en savoir plus. (J’ai eu la chance d’avoir une visite guidée ‘privée’ ce vendredi vers 18 heures. Merci Emilie !)

Un voyage dépaysant dans la Chine (principalement du 19 e siècle ). Pourquoi ne pas y faire un tour avant de voir l’exposition sur la Cité interdite au musée du Louvre ?

20111016-113440.jpg

20111016-113620.jpg

Crédits photos:
1 Claire Fayau
2 Louvre des antiquaires

Mon interview – mars 2010 – collège Van Gogh de Clichy

Interview réalisée par le Collège Van Gogh de Clichy - Admirez l'illustration qui reflète bien l’intérêt pour la Chine.

Pendant deux ans, j’ai  travaillé pour le GRETA, notamment en tant qu’enseignante et coordinatrice de formations destinées à des étudiants chinois de Chengdu pour une année et de Haïnan pour une autre, pour un groupement d’établissements scolaires, en rapport avec l’Education Nationale.

C’était une formation pionnière, ayant pour  objectif  l’intégration d’étudiants pour une mise  à niveau de  deux ans afin d’intégrer un BTS hôtellerie/restauration.

La première année (2008/2009) , les formations demandées après la mise à niveau étaient plus nombreuses (informatique , commerce international, diététique). Ces formations se déroulaient dans deux lycées de Clichy.

L’année  suivante ( 2009/2010),  ma collègue et moi-même avons pu dispenser des cours au collège Van Gogh.  J’ai apprécié  que l’interview soit en page  2 , bien avant le portrait d’acteurs ou de stars du football 🙂

C’était la première formation GRETA dispensée dans cet établissement de Clichy.

La curiosité des collégiens pour ces étudiants plus âgés (tous avaient la vingtaine)  a eu pour conséquence cette interview ; Merci au proviseur et à toute l’équipe du collège pour nous avoir si bien accueillis. Je leur souhaite une bonne continuation ainsi qu’aux étudiants.

Interview seule

Previous Older Entries

Copyright

Claire Fayau, 2011
%d blogueurs aiment cette page :