Les liens de la semaine_ du 18 au 24/04

An SVG map of China with Inner Mongolia highli...

Ordos (rouge) en Mongolie intérieure (orange) - Image via Wikipedia

Shanghai at night

Shanghai - Image via Wikipedia

 LITTERATURE

Quand Shanghai inspire les écrivains – L’EXPRESS.

Retour sur les auteurs inspirés par Shanghai.

FAIT DIVERS

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/04/25/surveillance-quand-la-chine-prend-un-artiste-francais-pour-un-espion/

Le Monde revient sur la mésaventure d’un sculpteur francais pris pour un espion alors qu’il faisait des photographies à Ordos en  Mongolie intérieure  …

Cette histoire a été relatée tout d’abord sur les Inrocks ici .

POLITIQUE

Pour  finir un peu de politique avec les néo maoistes  :

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/04/23/plongee-dans-l-univers-virtuel-des-neo-maoistes-chinois_1511762_3216.html

Publicités

Arrêt sur images – La Chine, forcément coupable

(Extrait du  09h15 -le neuf-quinze, Arrêt sur Images)

LA CHINE, FORCÉMENT COUPABLE

Par Daniel Schneidermann le 08/03/2011

Ne cherchez pas le coupable: cest la Chine ! Même si, par un scrupule qui les honore, experts et médias cherchent encore à la ménager en paroles le Chinois est susceptible, chacun le sait. Article 1: ne pas lui faire perdre la face, cest bien vers la Chine, que se tournent par réflexe tous les regards, après le « vaste piratage » dont ont été victimes les ordinateurs de Bercy, et peut-être aussi du Quai d’Orsay et de l’Elysée. « Les flux allaient vers la Chine » explique par exemple un expert, avant dajouter lexpert est tout aussi prudent que le Chinois est susceptible que le coupable peut tout aussi bien être « un des participants au G20 qui aurait intérêt à se faire passer pour la Chine ». Comme disait Confucius, on n’est pas plus avancés.

Pour avancer un peu , je vous recommande la suite de l’article – cf. lien suivant :

Arrêt sur images – La Chine, forcément coupable.

Docteur No ( via Arrêt sur Images)

Certes,  il y a des cas avérés d’espionnages et de copie de technologies venant de l’Empire du milieu.

Tout ceci me rappelle mon mémoire sur la représentation des Asiatiques au cinéma… Il y a 20 / 30 ans , c’était le Japon qui était accusé d’espionnage dans les films comme dans la réalité.

Mais il est dommage qu’on en soit réduit à  des clichés et  généralisations sans preuve.Et c’est ce que dit cet article.

Copyright

Claire Fayau, 2011
%d blogueurs aiment cette page :