[Rétrospective ] PORTRAITS DE FEMMES DANS LE CINÉMA CHINOIS à la Cinémathèque française

Précédant de quelques jours, le festival de films chinois SHADOWS,la rétrospective « Portraits de femmes dans le cinéma chinois » à la Cinémathèque Française a commencé le 19 novembre dernier. Un cycle qui s’achèvera le 30 novembre. prochain.extrait de The Master de Wong Kar Wai, avec Zhang Ziyi

Présentation officielle du cycle : « À l’occasion de la commémoration de la naissance des relations diplomatiques entre la France et la Chine, on découvrira toute l’histoire du cinéma chinois à travers la production de films mettant en valeur des personnages féminins particuliers : du mélodrame fabriqué dans les studios de Shanghai en passant par les épopées produites à Pékin après la Révolution (Le détachement féminin rouge) puis le retour d’un réalisme plus âpre dans les années 1990 avec les œuvres des cinéastes de la cinquième génération (Une femme chinoise). On fera aussi un détour par le cinéma hongkongais oscillant entre la fantaisie nostalgique (Héroïne des années 20), le portrait mélancolique (Center Stage) et l’observation fine et subtile (Une vie simple). »

Un sujet qui m’inspire drôlement car j’ai rédigé mon mémoire de LEA sur les femmes chinoises, et j’avais eu recours à quelques œuvres cinématographiques pour étayer mes propos.

Parmi la programmation quelques bons films (incontournables ? Déjà vus ?) à voir à mon avis :

  • A commencer par le classique « La Divine »(Shen nu) ayant pour héroïne Ruan Lingyu, la star du cinéma chinois des années 30 . Je vous parlais de ce film muet, rarement diffusé en ciné-concert .
  • « Center Stage » de Stanley Kwan avec Maggie Cheung , biographie filmée et romancée de Ruan Lingyu. Très beau film, sensible, et bonne interprétation de Maggie Cheung.
  • « Epouses et concubines » de Zhang Yimou avec Gong Li. Il y a très souvent ( toujours ?) de beaux portraits de femmes dans les films de Zhang Yimou. Je pense notamment au personnage de Gong Li dans « Vivre ! » (活着,Huozhe).
    Il n’est donc pas étonnant que Qiu Ju, une femme chinoise de Zhang Yimou soit également au programme de ce cycle. Gong Li avait remporté le prix d’interprétation féminine au Festival de Venise en 1992 pour ce rôle de femme courageuse.
The Story of Qiu Ju

The Story of Qiu Ju (Photo credit: Wikipedia)

  • « Une vie simple  » par la réalisatrice Ann Hui… Mon coup de cœur ! Avec Andy Lau. Le rôle principal est interprété par Deanie Ip : l’actrice a reçu la Coppa Volpi de la meilleure actrice pour sa performance. Retrouvez ma critique et présentation du film ici.
  • « The Grandmaster » de Wong Kar Wai, (一代宗师, Yi Dai Zong Shi) .C’est un film très esthétique. Je l’ai vu lors du festival de Deauville Asia( festival qui est supprimé cette année, mais on en reparlera, ce n’est pas le lieu.). Mon avis est là.

Le reste de mes réflexions est ici : http://www.legenoudeclaire.com/?p=23324

Programme complet et informations sur le site de la Cinémathèque : http://www.cinematheque.fr/fr/dans-salles/hommages-retrospectives/fiche-cycle/portraits-femmes-dans-cinema-chinois,597.html

Masterclass Jia Zhangke au Forum des images et en live sur le web !

MASTERCLASS JIA ZHANGKE AU FORUM DES IMAGES ET EN LIVE SUR LE WEB !

Jia Zhangke (贾樟柯, né en  1970) filme son pays, la Chine, sans concession et défie la censure…Son dixième film , A Touch of Sin a remporté le prix du scénario au festival de Cannes 2013. Jia Zhangke est le parrain de l’édition 2013 du festival « Un état du monde… et du cinéma »  au Forum des images du 8 au 17 novembre, je vous donne tous les détails ici.Après la projection de son film A Touch of Sin hier en avant-première, Jiang Zhangke reviendra donc aujourd’hui sur son parcours du réalisateur dans une master class retransmise sur cette page le 10 novembre à 17h, dans le cadre du festival  » Un état du monde… et du cinéma  » au Forum des images.

En  savoir plus sur la masterclass 

La master class de Jia Zhangke sera retransmise en direct aujourd’hui  dimanche 10 novembre à partir de 17h sur la page ARTE.FR et visible sur ce post voir ci-dessous…Pour les nomades connectés mais sans lecteur vidéo, un live-tweet  est organisé  avec le hastag : #JiaMC

Toutes les informations sont sur  le site  du Forum des images et  celui d’ ARTE.

Le lien permanent de la master class :

http://liveweb.arte.tv/fr/video/Jia_Zhangke___la_master_class_en_exclusivite/

En savoir plus sur   »A Touch of Sin »Date de sortie11 décembre 2013 2h09minRéalisé parJia Zhang KeAvec Wu Jiang, Wang Baoqiang, Tao Zhao …

Drame interdit aux moins de 12 ans.source : Allociné.fr Extrait :A Touch of Sin

Cet article est rebloggué de mon autre site consacré au cinéma : Masterclass Jia Zhangke au Forum des images et en live sur le web

!.

La Chine à l’honneur à Châtenay-Malabry

La Chine est mise à l’honneur dans ce festival.
Voici la programmation chinoise dans le cadre de la section « PAYS PAYSAGES :  LA CHINE » …
*Carte Blanche à Alain MAZARS
*LA CHINE ET LE RÉEL d’Alain Mazars  – 59 min

*THE WORLD de Jia Zhang Ke 2h12 V.O.s.t.
*BEIJING BICYCLE de Wang Xiao Shuai 1h53 V.O.s.t.
*MA SOEUR CHINOISE d’Alain Mazars 1h35 V.O.s.t.

*Paysages de Femmes
*APART TOGETHER de Wang Quan’an 1h36 V.O.s.t.
*Paysages Jeune Public
*LE CERF-VOLANT DU BOUT DU MONDE
de Roger Pigaut et Wang Kia Yi 1h22
*TROIS MOINES ET AUTRES HISTOIRES
de H. Jingqing, T.Wei et Z.Keqin 44 min V.F.
*Paysages d’Histoire en présence d’Alain MAZARS
*LAST TRAIN HOME de Lixin Fan 1h27 V.O.s.t. Inédit
*Cuisine et cinéma en présence de Christian LIMARE,
Chef du Restaurant Le Chateaubriant, et d’Alain MAZARS
*APART TOGETHER de Wang Quan’an 1h36 V.O.s.t.

Les écrans de Claire

Envie de dépaysement à la rentrée ?

Comme chaque année, le festival du film de Châtenay – Malabry  « Paysages de cinéastes »  met un pays à l’honneur… Et cette année je suis extrêmement heureuse de vous annoncer qu’il s’agit de la Chine ! Le festival offrira une Carte blanche à Alain Mazars, cinéaste français spécialiste de l’Empire du Milieu.

Espérons qu’il fasse beau en septembre car le festival propose des projections en  plein air.
Du 7 au 16 septembre, une sélection de 8 longs métrages (dont le superbe « A Royal Affair » que j’ai pu voir à Cabourg) et de courts métrages en compétition, ainsi que des films hors compétition, feront le bonheur des festivaliers.

Les organisateurs ont aussi pensé aux familles, avec la compétition « Jeune Public ». Cinq films sont sélectionnés cette année (« Le Petit Gruffalo », « Little Bird « …)

Les temps forts du festival :

  •   La cérémonie d’ouverture avec l’avant-première de  » Shanghai Belleville » de Lee…

View original post 109 mots de plus

Copyright

Claire Fayau, 2011
%d blogueurs aiment cette page :