[Rétrospective ] PORTRAITS DE FEMMES DANS LE CINÉMA CHINOIS à la Cinémathèque française

Précédant de quelques jours, le festival de films chinois SHADOWS,la rétrospective « Portraits de femmes dans le cinéma chinois » à la Cinémathèque Française a commencé le 19 novembre dernier. Un cycle qui s’achèvera le 30 novembre. prochain.extrait de The Master de Wong Kar Wai, avec Zhang Ziyi

Présentation officielle du cycle : « À l’occasion de la commémoration de la naissance des relations diplomatiques entre la France et la Chine, on découvrira toute l’histoire du cinéma chinois à travers la production de films mettant en valeur des personnages féminins particuliers : du mélodrame fabriqué dans les studios de Shanghai en passant par les épopées produites à Pékin après la Révolution (Le détachement féminin rouge) puis le retour d’un réalisme plus âpre dans les années 1990 avec les œuvres des cinéastes de la cinquième génération (Une femme chinoise). On fera aussi un détour par le cinéma hongkongais oscillant entre la fantaisie nostalgique (Héroïne des années 20), le portrait mélancolique (Center Stage) et l’observation fine et subtile (Une vie simple). »

Un sujet qui m’inspire drôlement car j’ai rédigé mon mémoire de LEA sur les femmes chinoises, et j’avais eu recours à quelques œuvres cinématographiques pour étayer mes propos.

Parmi la programmation quelques bons films (incontournables ? Déjà vus ?) à voir à mon avis :

  • A commencer par le classique « La Divine »(Shen nu) ayant pour héroïne Ruan Lingyu, la star du cinéma chinois des années 30 . Je vous parlais de ce film muet, rarement diffusé en ciné-concert .
  • « Center Stage » de Stanley Kwan avec Maggie Cheung , biographie filmée et romancée de Ruan Lingyu. Très beau film, sensible, et bonne interprétation de Maggie Cheung.
  • « Epouses et concubines » de Zhang Yimou avec Gong Li. Il y a très souvent ( toujours ?) de beaux portraits de femmes dans les films de Zhang Yimou. Je pense notamment au personnage de Gong Li dans « Vivre ! » (活着,Huozhe).
    Il n’est donc pas étonnant que Qiu Ju, une femme chinoise de Zhang Yimou soit également au programme de ce cycle. Gong Li avait remporté le prix d’interprétation féminine au Festival de Venise en 1992 pour ce rôle de femme courageuse.
The Story of Qiu Ju

The Story of Qiu Ju (Photo credit: Wikipedia)

  • « Une vie simple  » par la réalisatrice Ann Hui… Mon coup de cœur ! Avec Andy Lau. Le rôle principal est interprété par Deanie Ip : l’actrice a reçu la Coppa Volpi de la meilleure actrice pour sa performance. Retrouvez ma critique et présentation du film ici.
  • « The Grandmaster » de Wong Kar Wai, (一代宗师, Yi Dai Zong Shi) .C’est un film très esthétique. Je l’ai vu lors du festival de Deauville Asia( festival qui est supprimé cette année, mais on en reparlera, ce n’est pas le lieu.). Mon avis est là.

Le reste de mes réflexions est ici : http://www.legenoudeclaire.com/?p=23324

Programme complet et informations sur le site de la Cinémathèque : http://www.cinematheque.fr/fr/dans-salles/hommages-retrospectives/fiche-cycle/portraits-femmes-dans-cinema-chinois,597.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Copyright

Claire Fayau, 2011
%d blogueurs aiment cette page :