Avis express sur « Onze fleurs » de Wang Xiaoshuai

Retour sur les « Onze fleurs « de Wang Xiaoshuai (dont le prochain film sera présenté à la Mostra de Venise) « Onze fleurs » est   récemment passé sur ARTE. C’est donc l’occasion d’écrire un avis express !
Le pitch :

À la fin de la Révolution culturelle chinoise, un garçon de 11 ans rencontre un meurtrier en fuite… Une chronique subtile, filmée à hauteur d’enfant, par l’auteur de « Beijing Bicycle » et « Shanghai dreams ».’

Avis express :

En Chine, dans les années 70, quelques mois avant la mort de Mao. Le jeune Wang Han, 11 ans, vit dans une ville industrielle dans la province de Guizhou.
A travers le regard d’un enfant, c’est toute une époque -révolue- qui défile. Chants révolutionnaires, petit livre rouge, restrictions… Mais aussi jeux d’enfants et bêtises entre copains. Le résultat donne un film assez contemplatif (quelques baisses de rythme) mais l’ensemble est touchant. La photo du film est belle, avec un prélude en noir et blanc… L’interprétation est très bonne en sus. L’acteur qui joue le père artiste de Wang Han notamment.

Mon article en entier se trouve ici, sur mon autre blog consacré au cinéma .

ONZE FLEURS

Réalisation et scénario : Wang Xiaoshuai

Pays : Chine, France
Année : 2011
Avec :
Yan Ni
Wang Jingchun
Liu Wenqing
Zhong Guo Liuxing
Zhang Kexuan
Lou Yihao

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Copyright

Claire Fayau, 2011
%d blogueurs aiment cette page :