Les écrans de Claire

the-Flying-Swords-Of-Dragon-Gate-de-Tsui-Hark

Ayant manqué ce film lors de sa diffusion au festival du film chinois de Paris et au PIFF, j’ai finalement réussi à voir « Dragon Gate » dans le cadre du festival Deauville Asia.
Ce wu xia pian (film de sabre chinois, l’équivalent de nos films de cape et d’épée) signé par Tsui Hark a attiré une foule de spectateurs dans le casino de Deauville, malgré un temps de rêve… Certains retardataires se sont même installés sur les strapontins.
La dernière fois que j’ai assisté à ce phénomène, c’était pour un autre film de sabre, « Tigre et Dragon » !

Mais là où Ang Lee avait condensé le meilleur des films de ce genre, Tsui Hark n’apporte pas grand chose. Retrouvez mon avis plus détaillé ci-dessous…

CRITIQUE

Le film commençait plutôt bien, par un plan aérien sur un port (ou un chantier naval), avec une musique traditionnelle.
on retrouvera d’ailleurs dans tout…

View original post 505 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Copyright

Claire Fayau, 2011
%d blogueurs aiment cette page :